Comment bien conduire son stockage de céréales ?

tl_files/images/conseils/conseil-stockeur-info6.jpgPour conduire efficacement le stockage de ses céréales sur l’ensemble de la campagne, il est important de suivre certaines lignes de conduite :

D’une campagne à l’autre

Il est primordial, dans un premier temps de nettoyer au maximum les installations de stockage pour éliminer les poussières ou les insectes éventuels.

 

La deuxième étape consiste à traiter par un insecticide l’ensemble de l’installation, soit par pulvérisation, soit par nébulisation ou fumigation.

 

Ensuite seulement, vous pourrez entrer votre nouvelle récolte.

Qualité de la céréale rentrée

Rentrer de la céréale pour l’utiliser toute une campagne nécessite qu’elle soit propre et sèche, ce qui n’est pas forcément le cas de façon naturelle.

 

A réception du grain, il faut :

  • contrôler l’humidité du grain et le sécher si nécessaire ;
  • passer le grain au nettoyeur pour atténuer le risque de mycotoxines.

 

Préférez un stockage dans de petites cellules. Cela permet de réaliser un isolement de lots qui devront être utilisés rapidement (marchandise hors norme).

 

N’oubliez pas d’analyser un échantillon de votre nouvelle récolte pour détecter les mycotoxines.

Refroidissement du grain

Pour assurer la bonne conservation des céréales sèches tout au long de la campagne, il est primordial de bien conduire la ventilation : cela consiste à refroidir le grain au plus vite au dessous de 15°C et l’emmener pas à pas vers 5°C.

 

Dès la récolte : Il faut refroidir le grain vers 18 à 20°C. L’objectif est de ralentir le développement des moisissures et d’éviter le départ en germination.

 

A l’automne : Dès que la température extérieure baisse, il faut pratiquer une 2ème ventilation afin d’amener le grain vers 10 à 12°C avant le 1er novembre. L’objectif est d’éviter le développement des insectes et d’arrêter celui des moisissures.

 

L’hiver : On peut baisser le grain au dessous des 10°C, voire jusqu’à 5°C pour garder le grain plus longtemps. Les insectes ne survivent pas à cette température. Si les céréales sont stockées 3 mois à 5°C, les remontées de température au printemps sont limitées.

Revenir