Le stockage des matières premières très farineuses.

tl_files/images/conseils/conseil-stockeur-info8.jpgLa récente diversification de l'offre en matière de soja nous amène à utiliser de plus en plus de tourteaux en farine dont la présentation varie selon l'usine de trituration. Certaines qualités très pulvérulentes peuvent poser des problèmes de stockage à la ferme si les cellules ne sont pas adaptées !

Les facteurs de risque sont de plusieurs ordres

 

  • une marchandise insuffisamment froide (une marchandise locale livrée en sortie de fabrication, par exemple),
  • la différence de température entre la marchandise et l'air entraînant de la condensation,
  • des difficultés de reprise dans la fosse d'une matière première trop pulvérulente,
  • la formation d'une cheminée obligeant à intervenir dans la cellule.

Préconisations

Le type de cellule le mieux adapté au stockage de tourteaux farineux est une cellule à fond conique en acier vitrifié, avec une pente favorisant la descente du produit. Si l'on a déjà une cellule à céréales classique, il faudra prévoir de s'équiper d'un extracteur rotatif. Enfin, pour éviter la prise en masse d'un soja réceptionné un peu chaud, il faudra prévoir systématiquement de ventiler la cellule avec de l'air frais pour faire baisser la température.

 

Si vous ne pouvez disposer de ce type de cellules, il est primordial de bien vous assurer de la présentation pellets lorsque vous traitez votre contrat. Il faut savoir cependant, que la disponibilité sur les ports ne garantit pas toujours un approvisionnement en pellets.

 

De plus, si les fournisseurs garantissent une présentation en pellets des tourteaux au moment de la vente, ils ajoutent une prime sur le prix.

Revenir