L’application du paquet hygiène en FAF

Le paquet hygiène a pour objectif d'assurer un niveau élevé de protection du consommateur, de garantir la sécurité sanitaire des aliments et de responsabiliser chaque exploitant au sein de la chaine alimentaire en lui conférant une obligation de résultat.

 

La DGAL a récemment diffusé aux DSV une note de service visant à préciser les conditions de mise en oeuvre du règlement « hygiène » N°183/2005, pour les éleveurs fabriquant à la ferme et utilisant des additifs et/ou des prémélanges d’additifs.

 

tl_files/images/conseils/conseil-eleveur-info7.jpg

 

En production porcine, la majorité des éleveurs fabriquant leur aliment à la ferme entrent dans le groupe A, qui n’exige qu'un enregistrement (n° siret ) et le respect de bonnes pratiques agricoles.

 

Néanmoins il apparait que les utilisateurs, d'acides aminés en l'état notamment, doivent être enregistrés et avoir mis en place une HACCP depuis le 1er juillet 2009, afin de se mettre en conformité avec la réglementation.

 

Dans tous les cas, chaque exploitant de la chaîne doit :

  • tenir un registre et mettre en place un système de traçabilité.
  • respecter les bonnes pratiques d'hygiène, en s'appuyant sur les guides de bonnes pratiques officiels, depuis la production primaire jusqu’au stade de la transformation, y compris les opérations connexes telles que le transport, l’entreposage et la manipulation.

Revenir